L'ORGELET

DEFINITION :

Infection au niveau des glandes pilo-sébacées annexées à un cil, secondaire à un staphylocoque doré et entraînant une inflammation de la paupière (blépharite).
Le terme d'orgelet vient du fait que cette inflammation ressemble à un grain d'orge par sa forme et sa grosseur.

CAUSES :

L’orgelet est toujours causé par la présence d’une bactérie, le plus souvent par un staphylocoque qui sera présent dans l’une des glandes de la paupière.
Lorsque l’orgelet se développe, le patient présente alors une blépharite. Il s’agit de la principale affection responsable du développement des orgelets. C’est une inflammation chronique des paupières qu’on observe chez 10 à 15 % de la population. Elle est associée souvent à une séborrhée.
L’acné vulgaire et la couperose peuvent également être à l’origine de la blépharite.
Le port de lentilles favorisent aussi la présence de bactéries et donc le développement d’orgelet.
Les personnes diabétiques, de par leur plus grande vulnérabilité aux infections, développent plus fréquemment des orgelets.

TRAITEMENT :

Appliquer un onguent antibiotique quatre fois par jour pendant 15 jours. Lorsque l’orgelet persiste plus de 15 jours, il arrive qu’une petite bosse dure se forme afin de circonscrire l’infection. Comme l’organisme n’a pas évacué le pus, il se protège en formant un kyste. Il s’agit alors d’un orgelet chronique appellé aussi «chalazion». Le médecin procède alors à l’excision de l’orgelet lors d’une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie locale. Le traitement est efficace et ne laisse pas de cicatrice.
Dans 5 % des cas seulement, on peut constater une récidive et l’orgelet peut se reformer au même endroit.

CONSEILS A L’OFFICINE :

Lorsqu’un patient souffre d’un orgelet, il faut lui conseiller, si le bouton à la paupière est simplement rouge et sensible, de ne pas y toucher ni le frotter. Si l’orgelet est douloureux, il faut conseiller de couvrir la paupière avec une gaze.
Si une poche de pus s'est formée et si l'orgelet est douloureux il faut conseiller au patient de consulter un médecin. En attendant la consultation, vous pouvez conseiller d’utiliser des compresses chaudes en application sur la paupière infectée pendant 15 minutes, toutes les deux ou trois heures. Cela permet à l’infection de se concentrer en un seul endroit et fera mûrir l'orgelet.
Lorsque l'orgelet est mûr, il faut qu'il crève pour soulager la douleur. Attention, il faut recommander au patient de ne pas percer ou pincer l’orgelet. En effet, l’infection risquerait alors de se répandre. Si le cil est visible au centre de l'orgelet, il faut conseiller au patient de l'ôter doucement avec une pince à épiler. Si le patient ne parvient pas à extraire le cil, il faut continuer à appliquer des compresses chaudes. Dès que le cil s'en va, le pus s'écoule et l'orgelet disparaît rapidement. Il faut conseiller d’éliminer le pus avec de la ouate imbibée d'eau tiède.
Si les paupières sont rouges et si on peut voir comme des pellicules sur les cils, le patient présente alors une blépharite. Il faut lui conseiller de consulter un médecin rapidement.
Il faut rappeler au patient présentant un orgelet des conseils d’hygiène élémentaire :
Séparer le gant et la serviette de toilette de ceux du reste de la famille.
Se laver les mains avant et après les soins et ne pas toucher la paupière.
Bien nettoyer les paupières chaque soir et notamment pour le patient atteint de blépharite et ce afin de faire disparaître les secrétions et les pellicules.
Vous pourrez aussi conseiller l’application d’un onguent antibiotique à appliquer deux fois par jour, matin et soir, à l’intérieur de la paupière inférieure, même si l’orgelet est situé sur la paupière supérieure. L’onguent fond au contact de l’œil et se répand partout sous les paupières. Rassurer le patient en expliquant que ces onguents ne causent pas de douleur au contact des yeux.
Il faut bien entendu conseiller aux patientes d’éviter tout maquillage.


SITE WEB :
http://www.vision1to1.com/FR/HomePage.asp?Article=118&Category=30